Pour recevoir nos conseils, veuillez remplir notre formulaire

CONSULTATION GRATUITE

éditorial

Assurance invalidité courte durée et assurance invalidité longue durée

Si vous êtes sur cet article, c’est parce que vous souhaitez avoir des informations liées à l’assurance invalidité. A travers son titre, vous devez déjà comprendre qu’il existe deux principales formes d’assurance invalidité ou assurance salaire. Il s’agit de l’assurance invalidité courte durée (ICD) et l’assurance invalidité longue durée (ILD). Quelles sont les spécificités de ces différentes polices d’assurance ? Quelles sont les avantages de l’une et de l’autre et à qui s’adressent-elles ? Décryptage !

Définition assurance salaire

Assurance invalidité courte durée

L’assurance invalidité courte durée est une prestation qui permet, à un salarié ayant arrêté de travailler de façon temporaire en raison d’une invalidité totale, de bénéficier d’un remplacement partiel de son revenu. Ce dernier peut être couvert suite à une blessure ou une maladie qui l’empêche de se rendre au travail.

Ceci dit, l’assurance invalidité de courte durée offre des paiements hebdomadaires pour couvrir le revenu salarial d’une personne n’étant plus en mesure de travailler suite un problème de santé. Comme vous pouvez le deviner, il est question pour vous de bénéficier pendant une période allant généralement de 15 à 26 semaines, d’une pension d’invalidité.

Ainsi, si vous êtes une personne qui n’a plus la possibilité de travailler à cause d’un problème de santé, vous aurez la possibilité de recevoir, chaque semaine, un revenu salarial qui vous remplacera, de manière substantielle, le salaire que vous receviez auparavant. Au Canada, vous trouverez deux formes d’assurance invalidité. La première est payée par les employeurs ou encore les régimes d’assurance se rattachant à l’employeur, alors que la seconde est payée par le gouvernement fédéral. Toutefois, ce dernier registre s’établit essentiellement dans un programme de maladie de l’assurance-emploi (AE).

Qu’en est-il de l’assurance invalidité courte durée pour les travailleurs autonomes ? Pour ceux-ci, il est possible d’obtenir une assurance invalidité qui leur est propre. Si vous êtes dans une telle situation, vous devez vous diriger vers un agent d’assurance-vie ou assurance-maladie ; puis, choisissez un régime en mesure de couvrir une bonne partie de vos dépenses professionnelles si vous vous retrouvez, on ne le souhaite pas, dans une situation de handicap.

Assurance longue durée

Vous voulez souscrire à une assurance invalidité longue durée, sans toutefois, comprendre de quoi il s’agit en réalité ? Pas de panique, on vous explique tout ! L’assurance invalidité vous offre la possibilité de profiter des prestations si vous avez une « invalidité totale » ou si vous avez été victime d’un accident ou d’une maladie.

Dans cette définition, le terme qui retient notre attention est « invalidité totale ». En matière de LTD, ce terme prend son sens, non pas selon une quelconque décision prise par le médecin, mais par la définition de l’invalidité totale stipulée dans le contrat d’assurance invalidité longue durée que vous délivre votre assureur.

Pour être à l’abri des mauvaises surprises, il vaut mieux prendre le temps de lire les termes et conditions de votre assurance invalidité long terme avec soin. Ce contrat englobe deux pôles : il peut être basé sur votre emploi habituel ou encore sur un autre emploi.

De manière générale, dès le début de votre invalidité, votre compagnie d’assurances ne considère que vous soyez totalement invalide que si vous n’êtes pas à mesure d’exercer votre travail régulier. Il y a cependant une date de changement de définition pouvant survenir 12 ou 24 mois en fonction des termes de votre contrat d’assurance invalidité longue durée.

Les nouveaux termes préciseront que vous êtes totalement invalide si vous êtes dans l’incapacité d’effectuer un travail rémunéré convenant à votre formation ou votre expérience.

Plus simplement, vous ne serez pas considéré comme une personne totalement invalide, si vous n’exercez pas votre emploi principal mais que vous êtes capable de faire un autre métier. Cependant, si vous êtes âgé entre 50 et 64 ans et que vous ne pouvez pas travailler en raison de votre invalidité, vous recevrez des prestations ILD jusqu’à 65 ans.

Les avantages d’une assurance salaire

Courte durée

L’assurance incapacité courte durée vous permet de bénéficier de 60 à 85% de votre salaire, pour les maladies ou les blessures vous empêchant de travailler pendant une certaine période. L’admissibilité à une telle prestation peut durer jusqu’à 6 mois. Cependant, si votre employeur dispose d’un régime d’invalidité, vous devez présenter votre réclamation en tenant compte de ce régime.

Le responsable RH de votre entreprise est sensé vous communication toutes les informations concernant votre profil. Une assurance maladie-emploi est accessible, si jamais votre employeur ne vous permet d’accéder à un régime d’assurance courte durée.

Longue durée

Avec une assurance invalidité longue durée, vous avez pas mal d’éléments avantageux dont vous pouvez bénéficier.

Cette assurance vous sera utile si vous souhaitez procéder au remboursement d’un prêt hypothécaire. Elle aidera aussi votre famille si celle-ci ne peut pas vivre sans votre revenu. De plus, si vous avez des parents âgés qui sont financièrement dépendants, vous pouvez souscrire à une telle assurance.

Comme çà, pendant les périodes difficiles, vous aurez de quoi les épauler. Par ailleurs, l’assurance invalidité longue durée vous permettra de couvrir vos dépenses courantes si jamais vous êtes dans l’impossibilité de travailler en raison d’une longue invalidité. Elle peut également vous aider à financer les études de vos enfants, mais aussi à ne pas suspendre les versements de vos cotisations.

Fonctionnement assurance salaire

Courte durée

Au Canada, la plupart des employeurs proposent à leurs employés une indemnité sur les soins médicaux, dentaires ou les frais de médicaments. Si vous ne le saviez pas, sachez que, sous ces régimes, se cachent les prestations d’invalidité de courte durée. Ceci signifie simplement que si vous disposez des avantages collectifs offerts par votre employeur, dites-vous, avant de vous renseigner auprès de votre hiérarchie, que cela peut être une prestation d’incapacité courte durée.

Il existe aussi, au Canada, une faible minorité d’employeurs qui préfèrent financer leur propre assurance invalidité de courte durée au lieu d’offrir une telle prestation à travers un régime d’assurance collective. A noter également qu’il existe une gamme variée de régimes, allant du simple plan de maintien de salaire aux polices les plus avantageuses et les plus complexes. Pour ce qui est des programmes de maintien de salaire, il est précisément question des plans administrés via les systèmes de paie. Les polices d’assurance les plus complexes, quant à elle, concernent les compagnies d’assurance externes.

D’un point de vue externe, les plans financés par un employeur sont généralement considérés comme des régimes d’assurance invalidité courte durée.

Longue durée

L’invalidité peut survenir à n’importe quel moment de votre vie. Alors, si à un moment ou à un autre, vous ne pouvez plus travailler à cause d’une maladie ou d’une invalidité, cette prestation est pour vous. Cependant, elle n’est accessible que jusqu’à 65 ans. Ceci dit, de 50 à 64 ans, si vous êtes incapable d’exercer une profession habituelle suite à une invalidité, vous aurez, inéluctablement, accès à une prestation longue durée jusqu’à l’âge de 65 ans. Vous comprenez donc par-là que la durée de couverture ne sera plus applicable au terme de 24 ans. Le coût de la prime d’assurance ILD sera cependant réajusté.

Vos prestations sont augmentées pour tenir compte de l’inflation (à concurrence de 5 %). Les primes sont payables jusqu’à 63 ans, mais la garantie prend fin à 65 ans. Le coût de la prime est rajusté en conséquence. Présenter une attestation médicale est indispensable pour toute acceptation d’une couverture médicale. L’indemnisation prend effet lorsque votre proposition est acceptée suivant les termes que stipule votre régime d’assurance.

Pour qui est faite l’assurance salaire ?

Courte durée

Pour être admissible à une assurance invalidité courte durée, vous devez, de manière générale, avoir usité tous vos congés de maladie. Vous devez également travailler un nombre suffisant d’heures pour bénéficier des prestations de maladie de l’AE.

Toutefois, il convient de préciser que ce ne sont pas tous les citoyens Canadiens directement qui bénéficient d’une admissibilité aux prestations d’invalidité de courte durée. Pour en être admissible, il faut faire partie d’un groupe couvert par un régime d’assurance invalidité courte durée. Vous pouvez par exemple figurer dans un groupe d’employés ou dans un syndicat. De plus, si votre emploi intègre les prestations collectives, vous pouvez bénéficier d’une assurance invalidité courte durée.

Pour ce qui est de ceux qui exercent une profession libérale, il est important de souscrire à une police d’assurance invalidité individuelle. Cette souscription doit se faire auprès d’un courtier en assurance ou d’une compagnie d’assurances.

Longue durée

Pour être admissible à une assurance longue durée, il faut :

  • Avoir moins de 65 ans
  • Etre résident du Canada
  • Faire un travail habituel qui vous occupe 18 heures chaque semaine au moment où vous soumettez votre candidature d’assurance

Les critères pour bénéficier d’une assurance salaire

Courte durée

La demande d’une prestation d’incapacité de courte durée est la même pour tous. Toutes les compagnies d’assurance suivent à peu près le même modèle, et il vous suffit simplement de vous renseigner sur la question.

Il faut savoir que pour tirer parti d’une assurance invalidité longue durée, vous devez avoir épuisé tous vos congés de maladies payés que vous a proposées votre employeur dans votre contrat de travail. Si cette condition est remplie, vous pouvez obtenir un formulaire de demande d’invalidité de courte durée. Lorsque le formulaire est rempli, n’hésitez pas à l’envoyer. Notre administrateur des déclarations se chargera de vous faire un retour dans les plus brefs délais.

Longue durée

Si tout le monde peut souscrire à une assurance salaire à courte durée, ce n’est pas le cas pour l’assurance salaire à longue durée.  Les personnes ayant déjà été admissibles aux autres assurances ne peuvent, en aucun cas, souscrire à l’AILD. Il s’agit des personnes assujetties à la loi sur les juges et les employés âgés de 64 ans et 9 mois. En outre, si vous avez pris congés de plus de 6 mois, vous devriez avoir travaillé au moins 600 heures.

Le coût d’une assurance salaire

Courte durée

Le cout d’une assurance invalidité dépend évidemment de la prestation choisie. En ce qui concerne l’assurance salaire à courte durée, qui est pour une période déterminée, cela se calcule selon le nombre de semaine dont vous bénéficierez des prestations. Cette durée est généralement de 6 mois. Vous recevrez entre 60 et 85% de votre salaire normal, pendant la période déterminée de votre assurance.

Longue durée

Comme nous l’avons dit plus haut, l’assurance invalidité a une prime fixe jusqu’à 65 ans. Le montant que vous percevrez est généralement écrit dans votre contrat. Toutefois, pour établir la tarification et plusieurs facteurs entrent en jeu : âge, salaire, emploi, revenu…

Pour tous vos besoins en assurance n’hésitez pas à nous contacter. Les courtiers en assurance du Groupe Financier signature vous aideront avec plaisir. Nous pouvons vous proposer une large gamme de produits. Contactez-nous pour une consultation gratuite.

Remplissez votre soumission

CONSULTATION GRATUITE