Pour recevoir nos conseils, veuillez remplir notre formulaire

Qualifiez-vous-en moins d’une minute

éditorial

Assurance médicament

Tous les médicaments ne sont pas tous remboursés par la RAMQ et il faut donc prévoir une bonne couverture d’assurance dans ce cas précis.

Une personne en santé est peut-être un malade qui s’ignore. C’est pourquoi il est important pour chacun d’être couvert par une assurance santé plus précisément l’assurance médicaments pour couvrir les frais relatifs aux produits achetés en pharmacie. A quelle assurance médicament souscrire ? On vous en dit un peu plus dans ce billet.

Comment fonctionne l’assurance médicament ?

De façon permanente, chaque Québécois doit disposer d’une assurance médicaments. Pour cela, il existe deux entités : le régime public d’assurance médicaments régulé par la RAMQ accessible si vous n’avez pas la possibilité d’accéder au régime privé.

De plus, pour être accessible au régime public, vous devez avoir 65 ans maximum et être prestataire d’une aide financière de dernier recours. Adhérer au régime privé est la norme, mais sachez que le régime public est votre seconde option et vous ne pouvez y accéder que si vous êtes dans l’impossibilité de bénéficier du premier régime. Dans ce cas, les coûts sont pris en charge par la RAMQ.

Un montant équivalent à la prime du régime public doit être versé auprès de Revenu Québec si vous n’êtes pas couvert par une assurance médicament. Le montant est calculé pour tous les mois complets si vous n’étiez pas couvert. Par ailleurs, si jamais vous êtes inscrit à un régime public alors vous pouvez bénéficier du régime privé, vous devez rembourser les frais des médicaments pris en charge par la RAMQ.

Services couverts en pharmacie

De nombreux services que proposent les pharmaciens sont couverts par l’assurance médicament. Que vous soyez soumis à un régime privé ou à un régime public, vous pouvez bénéficier des privilèges vous permettant d’alléger vos dépenses liés à l’achat des médicaments. N’oubliez cependant pas qu’il vous arrivera parfois de payer certains services couverts en pharmacie. Alors, il est préférable de vous renseigner auprès de votre pharmacien qui vous indiquera sur les frais dont vous prendrez la charge et ceux que vous remboursera votre assureur.

En ce qui concerne les services couverts sans frais, on note les prescriptions d’analyse de laboratoire afin de contrôler une thérapie médicamenteuse. En plus de servir des médicaments, le pharmacien peut fournir de nombreux autres services complémentaires comme l’administration d’un médicament aux fins d’enseignement, ajustement de la dose d’un médicament en vue de garantir la sécurité du patient, prolongation de l’ordonnance d’un médecin, substitution d’un médicament en rupture de stock…

Comme nous l’avons dit, certains services ne sont pas pris en compte comme la vaccination ? ici, seul le service est facturé et non le produit, mais le vaccin doit être proposé par un organisme de santé publique. Est également exclu d’une assurance médicament, le prélèvement réalisé par l’infirmière de la pharmacie à l’instar de la prise de sang.

Quel est le montant à payer pour ses médicaments ?

Pour savoir quel montant payer auprès de votre pharmacien, vous devez d’abord lui informer que vous êtes admissible à une assurance médicament public ou privé. Au cas où vous êtes inscrit au régime public, vous devez présenter votre carte d’assurance maladie ou votre carnet de réclamation si nécessaire.

Dans le cadre d’un régime public, vous devez vous satisfaire à l’idée de contribuer pour payer une partie des frais des médicaments couverts. Vous devez payer votre quote-part jusqu’à l’atteinte d’un montant maximum situé à hauteur de 21,75$.

Si vous souhaitez avoir plus de renseignements sur les différentes assurances et notamment les assurances de soin de santé, n’hésitez pas à contacter le Groupe Financier Signature.

Assurance médicament

Remplissez votre soumission

Qualifiez-vous-en moins d’une minute