Remplissez votre soumission

CONSULTATION GRATUITE

éditorial

Billet à capital protégé

Le billet à capital protégé ou BCP est une solution qui contribue à l’obtention d’un taux de rendement supérieur à celui qu’un certificat de placement garanti ou encore tout autre revenu de placement à revenu fixe. En tant que CPG, le capital investi en billet à capital protégé est garanti. Cela signifie que vous ne perdrez pas le montant de votre mise de fonds, au cas où l’établissement financier qui offre le BCP fasse faillite. Les Billet à capital protégé sont déployés sous diverses appellations et nous vous en diront un peu plus dans la suite de cet article.

Qu’est-ce qu’un billet à capital protégé

Les billets à capital protégé sont également connus sous l’application d’obligations à capital protégé ou encore billet à capital garanti. Ces obligations ont pour rôle d’assurer la protection du montant initial que vous investissez. Elles sont remboursables après une période bien définie et s’étendent généralement sur un intervalle de 3 à 10 ans, et ceci quel que soit les fluctuations du marché. Si les rendements du marché sont progressifs, vous tirez profit des bénéfices importants et inversement.

 

 

Il va sans dire que les billets à capital protégé sont fondés sur l’achat d’une assurance permettant de couvrir le montant du capital investi. Dans ce contexte, votre argent est investi dans les produits de placements sous-jacents qui peuvent prendre en compte les indices boursiers, les fonds spéculatifs ainsi que les fonds communs de placement.

Que faut-il savoir sur les BCP?

Avant de procéder à l’achat d’un billet à capital protégé, un certain nombre de questions mérite d’être posé. Quelle est l’échéance du billet ? Qui fournit la garantie ? Quel est le potentiel de rendement ?, etc.

 

 

En effet, au sein des billets, ce n’est que le capital qui est garanti, et non le rendement. Les autorités canadiennes en valeurs immobilières vous préviennent sur ce sujet : le profit réalisé sur votre placement peut être peu élevé voire inexistant. Vous serez alors dans une position encore moins avantageuse que si vous aviez acheté un certificat de placement garanti. Même si les billets ne garantissent généralement pas un rendement, certains d’entre eux offre un minimum de rendement. Avec d’autres, vous allez pouvoir cristalliser les profits pendant la période de détention.

 

 

Lorsque vous effectuer l’achat d’un billet à capital protégé, vous devez aussi vous demander qui octroie ce billet. Toutefois, sachez que les billets sont en général offerts par les banques, les compagnies d’assurances ou les sociétés d’Etat qui disposent d’une excellente cote de crédit. Cependant, sachez qu’en cas de crédit, la garantie ne vaudra peut-être plus rien. Sachez aussi que les billets bénéficient d’une couverture de la société d’assurance dépôt au Canada ou encore de l’autorité des marchés financiers du Québec.

 

 

Savoir quelle est l’échéance du billet est aussi un élément à prendre en compte quand vous souhaitez procéder à l’achat d’un billet à capital protégé. Les billets ont généralement une échéance de 5 à 25 ans. Plus l’échéance est lointaine, plus les risques de pertes sont minimes et moins la garantie du capital aura de la valeur.

Pour toute question sur le BCP ou billet à capital protégé veuillez contacter le groupe financier signature. Un de nos experts fera en sorte de vous renseigner avec plaisir.

Comment les gestionnaires de BCP procèdent-ils pour garantir le capital?

Une manière de faire des gestionnaires de billet à capital protégé pour garantir le capital est la suivante :

  • Placement de 100 $.
  • Un gestionnaire investit 70 dollars dans un placement qui produira des intérêts pendant 10 ans.
  • Quand la garantie expire, les 70 $ auront une valeur de 100 $ et ceci, à l’aide des intérêts obtenus sur le placement,
  • La banque ou la société d’assurance qui gère ce placement de 70 $ garantit le remboursement de 100 $ après 10 ans.
  • Les 30 dollars qui restent sont investis au sein d’un placement plus risqué, mais qui générera peut-être un rendement plus élevé.

Quels sont les risques relatifs à ce type de garantie?

Prenons l’exemple du cas précédent où on note un placement de 100 dollars garanti pendant 10 ans. En retirant une partie ou l’intégralité de l’argent investir avant la fin de cette période, vous courez le risque de perdre la garantie de remboursement du capital ou même d’avoir payé les frais. Il est cependant important de rappeler que certains BCP ne sont pas rachetables avant l’échéance.

 

 

Sachez aussi la valeur de la garantie de remboursement du capital évolue dépendamment de la situation financière de l’institution financière qui fournit la garantie. Si vous faites faillite, vous perdez la garantie. Les BCP sont parfois appelés des dépôts, mais ils sont rarement couverts par la Société d’assurance-dépôts du Canada ou par l’Autorité des marchés financiers.

Comment se protéger contre ces risques?

Il est toujours important de vous demander si la valeur de garantie convient à votre profil et pour cela, vous devez vous poser un certain nombre de questions. Demandez-vous par exemple si vous êtes à mesure d’immobilier ces fonds sur la durée pour profiter de la garantie. Assurez-vous aussi de la fiabilité de l’établissement financier qui propose cette garantie aux gestionnaires BCP et aux investisseurs. Les BCP ont-ils une couverture de la Société d’assurance-dépôts du Canada ou par l’Autorité des marchés financiers? Vous devez aussi vous intéresser à cette question pour vous mettre à l’abri de toutes sortes de conséquences fâcheuses.

Réaliser un profit pour l’investisseur : que font les gestionnaires de BCP pour y arriver ?

Une fois de plus, nous allons intéresser au cas précédent. Prenons l’exemple du placement de 100 dollars garanti sur 10 ans. Avec 70$ investi, les gestionnaires de BCP peuvent récolter 100 dollars après 10 ans. Il y a donc 30 $ restants, si on soustrait les commissions sur les ventes, pour réaliser un bénéfice sur le placement de 100 dollars. Les gestionnaires placeront cette somme dans des produits susceptibles de produire des rendements satisfaisants. Cet exemple montre que certains gestionnaires peuvent prendre des risques plus importants lorsqu’ils investissent les 30$, un investissement pouvant leur faire obtenir des rendements importants. Sachez cependant que d’un point de vue global, plus la prise de risque est importante, plus la possibilité de ne pas réaliser des produits sur vos placements sont élevés.

Comment minimiser ce risque?

Afin de mieux cerner les risques en rapportant à un billet de BCP, il est important de vous demander quels sont les différents risques associés aux placements dans lesquels les gestionnaires des BCP investiront les 30 dollars. En fonction de vos objectifs de placement et vos actifs, quels risques vous êtes à mesure de prendre. C’est aussi une question à laquelle vous devez répondre pour être à l’abri des risques. Il est aussi essentiel de vous poser la question de savoir si les risques liés aux placements pour lesquels a opté le gestionnaire BCP sont acceptables.

Quels sont les frais associés aux BCP?

Ce sont les gestionnaires de BCP qui déterminent les sommes associés aux frais à facturer. Il s’agit de la commission de vente, des frais de gestion, la rémunération au rendement, les commissions de suivi, les frais de rachat anticipé ainsi que les frais d’entente de Swap.

Comment bien évaluer le rendement des BCP?

L’évaluation du rendement de vos placements investis dans les BCP repose sur des questions précises. Vérifiez si les rendements aux plafonnés, si le taux de rendement est satisfaisant dépendamment du montant des frais, etc. Quel est le montant global des frais à payer, quel taux de rendement puis-je espérer des BCP… voici autant de questions auxquels vous devez répondre pour évaluer votre rendement BCP.

Faites appel au Groupe Financier Signature

Vous souhaitez effectuer des placements dans les BCP mais vous vous demandez ce qu’il y a lieu de faire pour mieux maîtriser les risques, rapprochez-vous du Groupe Financier Signature. En faisant appel à des conseillers en placement autorisé, ils vous orienteront sur plusieurs aspects. Ils interviennent à vos côtés pour chercher à savoir si les conditions liées à votre garantie répondent spécifiquement à vos besoins en termes de placement. A titre d’exemple, ils vérifient si la garantie qui exige d’immobiliser vos fonds pendant une certaine période qui correspond pas à vos objectifs de placement.

 

 

Les conseilleurs en sécurité financière vérifient également que le garant qui propose la garantie de remboursement de votre capital est fiable, qu’il s’agisse d’une banque ou d’une compagnie d’assurance. Ceux-ci détermineront également les risques contenus dans les différentes stratégies de placement des gestionnaires des BCP. Cette précaution leur permet de savoir si ces risques sont compatibles avec votre profil d’investisseur ainsi que votre tolérance au risque. Les conseilleurs ont aussi pour rôle de déterminer le taux de rendement estimatif sur les BCP et de vérifier si ce taux est réaliste (si non, ils peuvent réaliser des estimations plus raisonnables. Ils vous accompagnent par ailleurs dans le calcul des frais rattachés à un placement dans les BCP et évaluer leur incidence sur le rendement de votre placement.

 

 

Même si les billets à capital protégé permettent d’assurer la sécurisé d’un montant initial investi, n’oubliez pas qu’ils ne sont dépourvus de risques. Il existe les astuces pour procéder à l’achat d’un billet à capital protégé sans se tromper. Pour y arriver, il vous suffit de suivre les conseils proposés dans cet article.

billet à capital protégé

Remplissez votre soumission

CONSULTATION GRATUITE