Pour recevoir nos conseils, veuillez remplir notre formulaire

CONSULTATION GRATUITE

éditorial

Comment investir son argent au Québec ?

Besoin de conseils pour placer son argent au Québec ? Vous êtes au bon endroit. Dans cet article, on vous dit comment fructifier vos revenus en prenant les comptes les nombreuses variables : inflation, fiscalité, frais de gestion, niveau de risque.Investir son argent au bon endroit nécessite les meilleurs conseils.

1. Placer son argent dans les comptes enregistrés pour éviter les impôts

En matière de fiscalité, à chaque type de revenu, un traitement spécifique. Toutefois, le choix de vos placements aura une influence considérable sur le montant total de votre facture d’impôt. Alors, il est important pour chaque investisseur de placer son argent dans les comptes enregistrés. Parmi eux, le REER, REEE et le CELI.

En optant pour l’un de ces placements, le montant d’argent se trouvant dans les placements enregistrés n’est pas imposable. Toutefois, il est important de savoir que le traitement fiscal de vos épargnes ou de vos retraits sera différent d’un compte à un autre. Les cotisations dans un REER sont déductibles d’impôts jusqu’à ce que vous effectuez un retrait.

En tant qu’épargne-retraite, vous ne pourrez y extraire de l’argent qu’à la retraite. Au sein du REER, il est impossible de déduire vos cotisations qui ne sont imposables au retrait. Les cotisations et les retraits au CELI quant à elles ne sont pas soumis à l’impôt.  

2. Planifier vos dépenses mensuelles avec des prélèvements automatiques 

Encore appelés prélèvements bancaires, les prélèvements automatiques sont les méthodes de paiement consistant à transférer les fonds entre deux comptes bancaires.

. Organiser vos finances vous permettra de vous libérer de tâches répétitives à faible valeur ajouté.

 Que ce soit vos factures d’électricité, abonnement à la salle de sport ou simplement le loyer de vos locaux, vous devez opter pour les cotisations automatiques afin que le montant de vos charges mensuelles soit prélevé à la source sans devoir vous en soucier.

Vous pouvez également mettre en place une cotisation automatique pour vos placements et le paiement de vos primes d’assurance.

3. Diversifiez son portefeuille de placement

En matière d’investissement au Québec, il peut être risqué de mettre ses œufs dans un même papier. Si vous disposez d’un certain montant à investir, il vaut mieux opter pour divers produits de placements plutôt que le placer vos fonds d’investissement dans un seul et même papier. Cette précaution vous permet de diversifier vos placements et d’avoir un portefeuille beaucoup plus performant. L’une des meilleures façons de diversifier votre portefeuille de placement est d’opter pour 3 actifs différents. Il s’agit par exemple de miser sur le marché monétaire qui prend en compte les titres à revenu fixe, investir dans les actions et les obligations à court et à long terme, intégrer les actions diversifiées, etc.

4. Investir son argent au Québec sur le marché dispensé

Vous pouvez certes diversifier vos investissements sur le marché boursier, mais vous pourrez toujours subir les turbulences du marché et ses fluctuations. Mais il existe une solution pour éviter

Cela, grâce notamment à un investissement sur le marché dispensé. En effet le marché dispensé consiste à placer son argent sur des entreprises non cotées, qui ont fait le choix de ne pas entrer en bourse mais qui offre des opportunités d’investissement très intéressantes.

5. Investir son argent au Québec grâce aux actions accréditives

Pour les personnes ayant des revenus importants et dans ce pays très imposé qu’est le Canada, les actions accréditives sont une très bonne solution pour réduire sa facture fiscale combiné avec un placement rentable.

6. Investir son argent au Québec au moyen de l’assurance-vie

L’assurance-vie reste le placement préféré des canadiens, en effet 22 millions de canadiens avec en moyenne 432 000 dollars en dépôt. Parmi les déposants 80 % des souscripteurs sont des particuliers.

Au niveau de l’épargne-retraite il faut savoir que 8 millions de canadiens ont placé leur épargne auprès des assureurs.

En effet le versement d’une rente est la solution privilégiée par de nombreuses personnes.

Placer son argent chez un assureur au moyen d’une assurance-vie c’est investir indirectement sur le marché financier, car généralement les gestionnaires d’assurance vont aller placer votre argent sur les marchés financiers, généralement sur le marché action et sur le marché obligation.

7. Investir son argent au Québec avec l’aide d’un professionnel

Lorsque l’on veut investir son argent au Québec, on ne procède pas par une simple intuition. Toutes décisions en termes d’investissement, doivent être prises savamment. Si vous n’êtes pas à l’aise dans ce domaine, il vaut mieux vous rapprocher des experts du domaine de la finance.

La plupart des investisseurs misent sur des investissements classiques comme l’immobilier et l’achat d’une assurance-vie.

Toutefois, il existe d’autres types de solutions permettant de valoriser son capital.

Toujours est-il qu’il est important de trouver des biens disposant d’un fort potentiel de rendement. Vous devez chercher les meilleurs actifs de placement, mais pas n’importe où. La localisation est en effet un facteur déterminant dans la recherche d’un investissement immobilier.

 En optant pour le meilleur emplacement, vous obtiendrez une demande locative pérenne et donc un revenu locatif stable.

L’investissement immobilier permet d’activer deux leviers importants : le levier du prêt, et le levier du remboursement de celui-ci par le paiement d’un loyer.

8. Ne pas paniquer en cas de fluctuations boursières

Depuis 2018, le regain de volatilité est perceptible dans les marchés financiers. Toutefois, en ce qui concerne les placements, les fluctuations intermédiaires sont très courantes et peuvent donner des sueurs froides. Dans ce genre de situation, il faut agir avec beaucoup d’intelligence. Le premier conseil que préconisent les spécialistes est de ne pas paniquer. Vous devez garder à l’esprit qu’en terme d’investissement boursier, les jours se suivent, mais ne seront jamais pareils. Les tendances peuvent passer du vert au rouge d’un jour à un autre. Mais quoi qu’il en soit, il convient de rester serein et patient. En effet, en cas de dépression profonde, les investisseurs qui s’en sortent sont ceux qui n’ont pas céder à la panique.

Pour conclure, investir son argent au Québec, n’est pas aussi simple qu’on l’imagine. Il est important de prendre le temps de se former sur la question.

Il n’existe vraiment pas de recette miracle à ce sujet, mais il convient de se fixer des objectifs et de s’y tenir. Surtout et surtout ayez confiance au projet que vous souhaitez mettre sur pied tout en prenant en compte les différentes fluctuations du marché. N’oubliez surtout pas de faire appel à un expert en la matière.

Remplissez votre soumission

CONSULTATION GRATUITE