Remplissez votre submission

CONSULTATION GRATUITE

éditorial

Guide du Prêt Hypothécaire

PRÊT HYPOTHÉCAIRE : DÉFINITION

Le prêt hypothécaire est un emprunt bancaire qui permet le financement d’un achat immobilier. Il lie deux parties : l’emprunteur et l’institution financière à travers un acte établi par un notaire et le remboursement de l’emprunt se fait sur le long terme.

Dans ce type de prêt, le bien immobilier financé offre une garantie de paiement en cas de défaut, il faut comprendre que l’hypothèque constitue un droit pour la banque.

Le but étant de protéger la banque, cela poussera également l’emprunteur à respecter ses engagements s’il ne souhaite pas perdre son bien immobilier.

Ainsi la banque peut saisir le logement et le revendre dans le cas où l’emprunteur ne rembourse pas la somme due. Le prêt hypothécaire est généralement sollicité dans le cadre de l’achat d’un bien immobilier neuf ou ancien qui peut être une résidence principale ou une résidence secondaire.

La durée de cet emprunt peut varier allant du court terme à plus long terme.

Prêt hypothécaire avec mise de fond, prêt hypothécaire sans mise de fond

On distingue deux formes de prêts hypothécaires : celui avec mise de fond et celui sans mise de fonds.

Le prêt hypothécaire avec mise de fonds indique que vous devez apporter une certaine somme pour l’achat de votre bien immobilier. Le montant de la mise de fonds va dépendre du montant de l’hypothèque. Lorsqu’il s’agit d’un prêt de moins de 500 000 $, le taux de la mise de fonds sera de 5% d’après la CIBC. La mise de fonds comporte deux sources : les sources traditionnelles et celles non traditionnelles.

La première catégorie regroupe les sources telles que les épargnes, le REER, les investissements, les profits d’une vente, les dons, etc. Les sources non traditionnelles quant à elles regroupent les emprunts de fonds ainsi que les primes d’incitation.

Pour ce qui est du prêt hypothécaire sans mise de fonds, il indique que vous n’êtes pas obligé de faire un apport d’argent pour le financement de votre bien immobilier. Il devient de plus en plus difficile d’épargner pour une mise de fonds, raisons pour laquelle l’hypothèque sans mise de fonds constitue une solution.

Cependant il faut remplir certaines conditions pour en bénéficier. Votre côte de crédit doit être supérieur ou égal à 650, vous devez avoir un crédit AAA et avoir payé vos cartes de crédit les années précédentes.

Vous devez aussi disposer d’un bilan positif et d’un emploi stable depuis minimum 2 ans. Enfin vous devez avoir une somme pouvant couvrir les frais de notaire et autres taxes.

Pour les personnes qui souhaitent en savoir plus nous avons rédigé un article sur les prêts hypothécaires sans mise de fond.

REER ET PRÊT HYPOTHÉCAIRE

Quand on parle de REER dans le cadre d’une hypothèque, cela signifie que vous pourrez vous servir de votre propre REER pour la mise de fonds de votre prêt hypothécaire.

L’utilisation de vos REER est possible grâce au régime d’accès à la propriété (RAP). Si vous êtes sous ce régime, vous pourrez faire un retrait allant jusqu’à 25 000 %%EDITORCONTENT%%nbsp;de vos REER. Les conditions qui réglementent la REER hypothèque sont les suivants :

  • Garantie de l’hypothèque par une propriété immobilière canadienne
  • Administration de l’hypothèque par un prêteur disposant d’une autorisation et étant conforme aux lois
  • Lorsque l’emprunteur est le propriétaire du REER, il faudra souscrire à une assurance hypothèque
  • Le taux d’intérêt doit être en phase avec les taux du marché qui sont en vigueur.

Définition du taux hypothécaire

Le taux hypothécaire est un taux d’intérêts qui désigne le montant des intérêts hypothécaires à verser pendant la période de remboursement. Les prêts hypothécaires peuvent ainsi être à taux fixe ou à taux variable.

  • Taux fixe ou taux variable

Quand on parle de prêt hypothécaire à taux fixe, cela signifie que le taux d’intérêt soit les intérêts hypothécaires resteront les mêmes pendant toute la durée du terme. Ainsi le taux d’intérêts ne changera pas et le paiement restera constant.

Le taux variable indique un taux d’intérêts qui varie selon le taux directeur national et qui peut changer chaque année. Il est moins élevé dans un premier temps et donc peut paraitre le plus avantageux. Cependant ce taux est risqué car il peut augmenter au fil des années tout comme il peut aussi baisser.

Pour obtenir le meilleur taux il est vivement conseillé de recourir à un courtier hypothécaire.

Qu’est-ce que la marge hypothécaire ?

C’est une marge d’emprunt rattachée à l’hypothèque. Ainsi au début de l’emprunt, cette marge ne contient qu’une petite somme. Cependant plus vous effectuez des paiements hypothécaires et plus la somme contenue dans cette marge sera conséquente. La marge hypothécaire sert généralement au financement d’achat de mobilier ou de rénovation.

Une fois obtenu le meilleur taux nous vous conseillons de profiter de la garantie de 120 jours gràce à la mise en place de la préapprobation hypothécaire.  Ainsi vous conservez votre taux préférentiel.

Tant que le prêt n’est pas accepté rien n’est fait , et si par malchance vous connaissiez un refus hypothécaire ,sachez qu’il existe des solutions comme le prêt privé, le mieux étant d’en parler à votre courtier hypothécaire.

Comment calculer son hypothèque ?

Il est de nos jours très facile de faire le calcul de la valeur maximale de votre hypothèque grâce aux calculateurs en ligne que vous proposent les établissements financiers. Le calcul du prêt hypothécaire se base sur des éléments comme le montant de l’hypothèque, la durée du terme, le taux d’intérêts, le montant de vos revenus, etc. Le calcul permettra d’obtenir un ratio d’endettement qui sera significatif.

Pour effectuer une simulation ou une comparaison ou encore vous qualifiez vous pouvez vous rendre sur notre page dédiée aux soumissions hypothécaires

Les Grandes banques canadiennes estiment qu’un ratio tournant aux environs de 30% est « excellent » ; un taux compris entre 30% et 36% est considéré comme étant bon. Enfin un taux supérieur à 40% n’est pas souhaitable et le risque de refus de la part de la banque est élevé.

Si ce n’est pa la premiére fois que vous avez recours à un prêt hypothécaire et que vous souhaitiez faire appel à un courtier pour un refinancement hypothécaire ,nous avons mis à votre disposition un article dédié au refinancement hypothécaire.

A moins que vous vous renseigniez également pour la mise en place d’une consolidation hypothécaire dans le cadre d’une restructuration de votre dette,nous avons donc créé justement un article dédié à la consolidation hypothécaire

Remboursement anticipé

Il y a beaucoup d’événements qui peuvent survenir et augmenter votre capacité de remboursement ou vous inciter à faire un remboursement anticipé.

Les clauses du contrat de prêt hypothécaire évoquant le remboursement anticipé vous permettent de connaitre votre niveau de flexibilité et d’éventuelles pénalités qu’il y aurait à payer.

Voici un exemple de pénalités à payer dans le tableau ci-dessous :

 

PÉNALITÉS ET HYPOTHÈQUES

Le fait de vouloir faire un remboursement anticipé de votre prêt hypothécaire avant l’arrivée à terme du contrat peut vous faire subir des pénalités. En effet le remboursement des prêts hypothécaires avant terme n’arrange en rien les institutions financières. C’est pour cela qu’elles imposent des indemnités appelées pénalités ou frais liés au remboursement afin de combler les pertes qu’elles subiront. En effet les prêts hypothécaires constituent des produits pour les banques qui versent ainsi des intérêts aux investisseurs. Ainsi, lorsque vous faites un remboursement avant terme, elles sont obligées de continuer les versements d’intérêts aux investisseurs. Les pénalités facturées leur assureront un dédommagement. Dans les cas où la banque vous avait fait le cadeau de payer les frais de notaire ou de vous faire un rabais du taux alors un remboursement peut être exigé lorsque l’hypothèque est remboursée avant terme. Donc au moment de signer son contrat il faudra faire bien attention à ce type de clauses. Le mieux étant d’en discuter avec un courtier.

DOIT-ON FAIRE APPEL À UN COURTIER HYPOTHÉCAIRE OU À UNE BANQUE ?

Dans le cadre de la contraction des prêts hypothécaires vous avez deux choix : faire appel à un courtier hypothécaire ou bien vous charger directement des négociations auprès de la banque. Recourir à un courtier hypothécaire vous permettra de gagner du temps car vous pourrez vous affairer à d’autres taches pendant qu’il recherche le meilleur prêt hypothécaire pour vous. Les courtiers hypothécaires sont des experts dans le domaine de prêts hypothécaires et seront les plus aptes à trouver le meilleur prêt hypothécaire. Vous aurez ainsi plus de chances d’accéder à un crédit avec un excellent taux d’intérêt grâce aux compétences, au savoir-faire et au réseau de votre courtier hypothécaire. Si vous souhaitez passer directement par la banque les procédures dépendront de votre relation avec celle-ci. Si vous avez une banque qui vous connait bien, qui maîtrise votre profil, votre historique financier ainsi que vos revenus, elle pourra traiter votre demande de prêt hypothécaire dans les plus brefs délais. Vous pourrez alors échapper aux demandes de justificatifs. Cependant si vous n’avez pas de banque en particulier et que vous allez juste tenter votre chance, alors faites appel au courtier hypothécaire qui entretient déjà des relations de confiance avec les institutions financières. Vous maximiserez ainsi vos chances d’obtenir un prêt hypothécaire.

Les services du courtier hypothécaire :

  • Évaluation de la capacité d’emprunt
Le courtier hypothécaire se charge de calculer votre capacité d’emprunt. Cela lui permettra de savoir le type de prêt hypothécaire qui convient à votre budget et à vos besoins. Il vous aidera aussi à connaitre les avantages et inconvénients des taux fixes et des taux variables.
  • Montage de votre dossier
Les institutions financières exigent un dossier solide comprenant des documents à n’en plus finir. Le courtier hypothécaire se charge de rassembler les dossiers nécessaires et cela vous permettra d’être moins stressé. Il fera la préparation ainsi que le montage de votre dossier.
  • Négociation
Vous n’avez pas l’habitude de négocier ou vous n’en avez pas les capacités. Le courtier hypothécaire est un expert de la négociation qui vous garantira d’excellent taux d’intérêts sur l’emprunt lui-même mais aussi sur l’assurance hypothécaire. Le courtier hypothécaire négocie aussi bien le taux d’intérêt que les conditions du contrat. Il défendra votre dossier selon vos intérêts ainsi que votre budget. Il fera en sorte de vous trouver un contrat avec le moins de pénalités possibles en cas de remboursement anticipé. Enfin le courtier hypothécaire s’assure du suivi de votre dossier du début à la fin. Si vous souhaitez discuter de votre projet avec nos courtiers n’hésitez pas à nous contacter.

Remplissez votre soumission

CONSULTATION GRATUITE