Pour recevoir nos conseils, veuillez remplir notre formulaire

CONSULTATION GRATUITE

éditorial

Retirer CRI avant 65 ans

Le compte de retraite immobilisé (CRI) est un compte bancaire qui vous permet d’épargner une partie de vos revenus financiers et auquel vous accédez normalement à la retraite. Toutefois, il est possible de rentrer légalement en possession de cet argent avant vos 65 ans.

Comprendre le CRI

Le CRI est une sorte de régime enregistré d’épargne-retraite qui vous permet d’accumuler une partie de vos revenus mensuels jusqu’à votre retraite (65 ans), où vous aurez la possibilité d’entrer en possession de votre argent.

Les détenteurs de compte de retraite immobilisé sont comparables à ceux qui ont un Régime enregistré d’épargne-retraite (REER). La seule différence, c’est qu’ils ont choisi de gérer personnellement leurs transferts des droits du régime de retraite. Mais votre épargne restera donc gelée ou bloquée jusqu’à l’arrêt du travail une fois vieux. Pourtant nous allons voir que l’on peut retirer son CRI avant 65 ans.

Toutefois, la loi permet aux personnes atteintes d’invalidité physique ou maladie (réduisant l’espérance de vie), ou ne résidant plus au Canada depuis deux années minimum, ou encore traversant de grosses crises financières d’avoir accès à leur épargne. En cas d’invalidité, vous devez pouvoir prouver que la maladie a un impact sur votre capacité à travailler. Ceci se fait par le biais d’un certificat médical, qui atteste votre état d’invalidité.

Si vous êtes dans l’une de ces situations, vous pouvez donc vous faire rembourser l’épargne et retirer de l’argent de votre CRI.

Comment procéder pour retirer son CRI avant 65 ans ?

Le retrait du CRI demande de suivre une procédure assez longue qui prend en général un peu plus d’une année. Soyez donc patient et suivez les directives qui consistent point par point à :

  • Créez un compte dans FERR (Fonds Enregistré de Revenu de Retraite) ou d’un Fonds de Revenus Viager (FRV) si vous ne l’avez pas encore fait.
  • Transférez l’argent du CRI vers votre FERR ou FRV. Au Canada, il n’est pas possible de retirer directement de l’argent de son compte de retraite immobilisé. Aussi, le transfert de votre épargne vers l’un des fonds sur-mentionnés est une obligatoire dans la procédure.
  • Une fois l’argent transféré dans votre FERR ou FRV, vous pouvez retirer le CRI. Mais il est à noter que la loi prévoit chaque année, un montant de retrait minimum et maximum en fonction de certains critères donc l’un des plus importants est l’âge du détenteur du CRI. Procédez au retrait du montant maximum.

Il est important de noter que pour le transfert de l’argent du CRI au FRV ou FERR, il n’y a pas d’âge minimum requis pour le détenteur du compte, mais plutôt une limite d’âge fixée à 71 ans. Après vos 71 ans, vous ne pouvez plus le faire. Pensez à faire cette opération avant cette limite.

  • Ensuite, transférez la somme retirée du CRI vers un régime enregistré d’épargne-retraite (REER). Cette opération a le mérite d’annuler le paiement de l’impôt sur le montant retiré. Mais aussi d’investir votre argent dans l’activité de votre choix. En effet, la loi interdit d’investir l’argent du CRI pour l’achat d’une maison ou pour la reprise ou retour à l’étude. Le transfert du CRI vers un REER se révèle donc très avantageux et plus flexible pour vous.
  • Par la suite, vous pouvez fermer le FRV ou FERR.

Si au terme de cette procédure, vous n’entrez pas en possession de la totalité de votre épargne contenue dans le compte de retraite immobilisé. Cas le plus courant d’ailleurs, sachez qu’en fonction de la province dans laquelle vous vivez, de votre âge et de la somme accumulée dans le CRI et envoyé vers le FRV/FERR, la législation canadienne définie le montant maximum du retrait.

Une fois retiré, vous pouvez envoyer le solde du FRV dans un nouveau compte d’épargne immobilisée avant la fin de l’année.

CRI

Remplissez votre soumission

CONSULTATION GRATUITE