Refus hypothécaire

Pour recevoir nos conseils, veuillez remplir notre formulaire

CONSULTATION GRATUITE

éditorial

Refus hypothécaire : qu'est-ce que c'est?

Vous vous êtes sans doute déjà rapproché de votre banque ou d’une autre institution financière pour obtenir un prêt hypothécaire en vue de financer un projet. Et avez essuyé un échec malgré avoir mis en gage votre maison ou un autre bien de grande valeur. Ce financement refusé est ce que l’on appelle refus hypothécaire. Il est nécessaire de se poser les bonnes questions afin de déterminer les raisons qui peuvent conduire une banque à refuser un prêt dans cette situation précise.

Les raisons d’un financement refusé

Faire un prêt hypothécaire consiste pour une institution financière à accorder un prêt ou crédit dans lequel une maison, propriété ou immeuble constitue une garantie de paiement. Il arrive que certaines raisons, la banque refuse de vous octroyer ce financement. Quelques motifs en cause:

  • La mauvaise cote de crédit:

Il s’agit ici d’un bilan négatif suite à l’évaluation de l’historique de vos crédits et à la capacité de remboursement de vos dettes. La cote ou pointage de crédit permet si la banque peut vous accorder un prêt et à quel pourcentage d’intérêt. Le résultat de l’évaluation (cote de crédit) se résume un nombre de trois chiffres et varie entre 400 et 900. À partir de 600, elle est considérée comme bonne. Mais l’idéal serait d’avoir une cote de crédit de 750. Si votre résultat est inférieur à 600, vous avez une cote de crédit basse. C’est souvent le cas quand vous avez habituellement des retards de paiement, trop de demandes de crédit, soldes de cartes de crédit élevés…

  • Ressources trop faibles :

Les banques examinent également les revenus et leurs constances avant d’accorder ou non un prêt hypothécaire. Aussi, ceux qui exercent des métiers autonomes comme des artistes avec des revenus variables et non constant, on dit mal à obtenir un crédit. Ces derniers ont le plus souvent en réponse à leur demande de prêt des refus hypothécaires.

En dehors de ces raisons susmentionnées, le refus hypothécaire peut aussi avoir pour cause le mauvais état de l’hypothèque, la mauvaise évaluation du bien ou sa position (condominium). Si pour une raison ou une autre, vous avez eu une réponse négative de la banque à votre demande de prêt, vous pouvez utiliser d’autres moyens pour obtenir ce crédit.

Les solutions possibles pour obtenir un prêt hypothécaire

D’autres options que vous pouvez exploiter pour obtenir un prêt hypothécaire sont le prêt privé ou utiliser les services d’un courtier qui négocie pour vous auprès de la banque.

  • Avoir recours à un prêt privé: cette solution peut se révéler très avantageuses et astucieuses que celui d’un prêt hypothécaire dans une banque ou institution financière publique. Le premier avantage concerne votre cote de crédit qui n’est pas très déterminant pour l’accord d’un prêt. Contrairement aux banques, même avec une cote de crédit basse (moins de 600), vous aurez le prêt. Le prêteur privé ne vérifie vos revenus financiers. Cela constitue une aubaine pour les personnes avec des salaires non constant et ou sans emplois. En plus de cela, chez le prêteur privé en fonction de votre arrangement, vous pouvez commencer par rembourser l’intérêt appliqué au prêt dans un premier temps. Ceci n’impacte pas sur le montant de la dette. En ayant recours à un prêteur privé, vous pouvez utiliser l’hypothécaire pour avoir un deuxième prêt si la maison est toujours à votre nom.

L’importance d’un courtier dans la négociation d’un prêt hypothécaire

Avoir recours à un courtier pour négocier avec une banque B voire une banque A. Le courtier est l’intermédiaire entre vous et la banque. Son rôle est de vous conseiller et de vous aider à obtenir la meilleure offre de prêt pour votre projet. Le recours à un courtier vous fera gagner en temps. C’est lui qui se charge d’aller de banque en banque pour obtenir des informations et comparer pour vous proposer le meilleur taux d’intérêt sur la somme que vous demandez. Il est à noter que ce dernier à le savoir-faire nécessaire pour mieux examiner l’offre des banques et du temps pour le faire contrairement à vous.

Le prix d’un conseiller en sécurité financière varie entre 1000 et 1500€ ce qui correspond aux frais d’étude de dossier dans plusieurs banques. Ainsi, le courtier est plus à même de vous aider à obtenir un prêt hypothécaire, car il connait la procédure à suivre pour constituer un bon dossier, vous conseillera au sujet de la banque et vous aidera à négocier du taux d’intérêt et des conditions pour le remboursement de la dette.

Obtenir un prêt hypothécaire peut se révéler difficile ou facile en fonction de votre dossier ou du moyen utilisé pour l’avoir (courtier ou soi-même) ou encore de l’institution financière (banque ou prêteur privé). Mais un élément à ne pas négliger c’est le remboursement de cette dette. Car l’emprunteur est souvent confronté à des problèmes de remboursement de prêt et risque de perdre le bien hypothéqué (maison).

Problème de remboursement de prêt

Le respect des échéances de paiement de votre prêt hypothécaire est important. Le non-respect de cela déclenche une procédure de la part de votre créancier qui pourrait aboutir au gain du bien placé comme hypothèque qu’on appelle avis de 60 jours?

L’avis de 60 jours est une sorte de mise en demeure ou préavis exercé par le créancier consistant à dénoncer les défauts ou manquements aux obligations du débiteur. Par cela, ce dernier est invité à corriger le défaut dans un délai de 60 jours, faute de quoi, il cédera la propriété hypothéquée au créancier.

Avis de 60 jours que faire ?

  • Consolidation de dette, consolidation hypothécaire. Consolider une dette consiste à emprunter de l’argent à votre banque pour rembourser vos différents créanciers. Elle peut être une bonne option pour vous aider à rembourser un prêt hypothécaire. Dans ce cas, vous pourrez regrouper le montant restant de votre dette d’hypothèque et obtenir le montant souhaité en un paiement mensuel que vous rembourserez avec intérêt. Toutefois, il peut vous être refusé s’il vous n’avez pas un bon dossier.
  • Prêt privé pour arranger la situation, cette option est également possible dans le cas d’un avis de 60 jours. Il consiste à demander un second prêt hypothécaire chez un prêteur privé avec la même propriété afin de rembourser votre premier créancier.

En dehors de ces deux premières options, vous pouvez contacter un courtier pour vous aider à conserver votre patrimoine et vous conseille sur le meilleur moyen de rembourser un prêt hypothécaire. Le groupe financier Signature situé au Québec, vous offre l’un des meilleurs services courtier sur le marché en matière de finance.

Remplissez votre soumission

CONSULTATION GRATUITE